La technique pour générer encore plus de commentaires

technique-commentaires

Les CMS comme WordPress ne sont hélas pas optimisés pour générer des réactions de lecteurs. À chacun de configurer son thème pour obtenir plus de résultats. Dans cet article, 3 améliorations techniques sont développées pour ne rien laisser au hasard, ni à la chance et inviter les lecteurs à poster un nouveau commentaire.

La première technique n’est pas nouvelle, mais pas encore assez répandue en dépit de sa diffusion, grâce à un certain nombre d’articles, mais aussi à des vidéos sur YouTube. La méthode montrée dans ce tutoriel vidéo n’est pas compliquée et peut être utilisée, même si beaucoup de thèmes ne sont pas développés de cette manière. Dans la pratique, tout le bloc qui affiche les commentaires avec le formulaire pour en poster un nouveau, se trouve dans le fichier comments.php, et il est préférable de vérifier la façon dont il est codé, avant de procéder à toute modification ! Pourquoi ? Parce que c’est tout le design de la page article qui risque de s’en trouver affecté, ce qui va poser, non pas un problème technique, mais un certain déséquilibre dans la mise en page de votre blog. Pour y remédier, je vous ai préparé un petit plugin pour faire descendre automatiquement le regard du lecteur au niveau du formulaire.

Placer le formulaire au-dessus des commentaires :

Dans la pratique, les concepteurs de thèmes font un peu n’importe quoi et succombent à leur penchant pour le code… C’est vrai que, plus les lignes y sont nombreuses, et plus l’utilisateur a l’impression d’en avoir pour son argent. Dans la réalité, les graphistes déclinent le formulaire défini par cet unique bout de code :

<?php comment_form(); ?>

Dans une série de calques en cascade, qui va leur permettre d’y ajouter un aspect attractif. Dans le thème que j’utilise, ça devient tout ça :

<?php if ('open' == $post->comment_status) : /* If comments are open */ ?>
<div class="commentform" id="respond">
<h3><?php comment_form_title(); ?></h3>
<?php if ( get_option('comment_registration') && !$user_ID ) : /* If registration is required, and the user is not logged in */ ?>
<p>You must be <a href="<?php echo get_option('siteurl'); ?>/wp-login.php?redirect_to=<?php echo urlencode(get_permalink()); ?>">logged in</a> to post a comment.</p>
<?php else : /* If registration is not required */ ?>
<form action="<?php echo get_option('siteurl'); ?>/wp-comments-post.php" method="post" id="commentform">
<?php if ( $user_ID ) : /* If the user is logged in */ ?>
<p>Logged in as <a href="<?php echo get_option('siteurl'); ?>/wp-admin/profile.php"><?php echo $user_identity; ?></a>. <a href="<?php echo get_option('siteurl'); ?>/wp-login.php?action=logout">Log out »</a></p>
<?php else : /* If the user is not logged in */ ?>
<p>
<input type="text" name="author" id="author" value="<?php echo $comment_author; ?>" size="25" tabindex="1" />
<label for="author">Name <?php if ($req) echo "<em class=\"required\">(required)</em>"; ?></label>
</p>
<p>
<input type="text" name="email" id="email" value="<?php echo $comment_author_email; ?>" size="25" tabindex="2" />
<label for="email">Mail <small>(will not be published)</small> <?php if ($req) echo "<em class=\"required\">(required)</em>"; ?></label>
</p>
<p>
<input type="text" name="url" id="url" value="<?php echo $comment_author_url; ?>" size="25" tabindex="3" />
<label for="url">Website</label>
</p>
<?php endif; ?>
<p class="instructions"><small><strong>XHTML:</strong> You can use these tags: <kbd><?php echo allowed_tags(); ?></kbd></small></p>
<p><textarea name="comment" id="comment" cols="60" rows="10" tabindex="4"></textarea></p>
<p class="buttons">
<input name="submit" type="submit" id="submit" tabindex="5" value="Submit Comment" />
<?php cancel_comment_reply_link("Nevermind, I don't want to reply to this person") ?>
<?php comment_id_fields(); ?>
</p>
<?php do_action('comment_form', $post->ID); ?>
</form>
<?php endif; ?>
</div><!-- end commentform -->
<?php endif; ?>

L’important est donc de bien identifier le début et la fin de la série dans le fichier comments.php et de la remonter entièrement en bloc au-dessous du titre de la liste de commentaires :

<h3 id="comments"><?php comments_number('No Comments', 'One Comment', '% Comments' );?> on “<?php the_title(); ?>”</h3>

Les visiteurs auront ainsi le formulaire sous les yeux dès la fin de l’article et pourront ajouter un commentaire immédiatement après l’avoir lu. C’est une amélioration qui permettrait selon certains, d’avoir jusqu’à 7 fois plus de commentaires sur son blog. Mais il faut souvent multiplier les appels à l’action pour motiver ses lecteurs. Nous pouvons aussi le récompenser, en lui offrant un lien en retour vers son blog. Ce qu’on appelle un backlink.

Mettre les commentaires en dofollow sur son blog :

L’innovation de Google a été de classer les sites Web selon le nombre des liens pointant vers leur domaine, puis vers chacune de leurs pages. Ce qui a eu pour conséquence de développer une activité de spam sur les blogs et la création d’un nouvel attribut, nofollow, vers les sites s’incrustant d’une façon inopinée dans les commentaires. Si vous modérez les commentaires a priori, et que votre blog n’a pas encore la réputation qui attire les foules, vous pouvez supprimer l’attribut nofollow grâce à cette fonction :

function a1_dofollow( $url ) {
$url = str_replace( ' nofollow', '', $url );
return apply_filters( 'a1_dofollow', $url );
}
add_filter('get_comment_author_link', 'a1_dofollow');

Si vous n’aimez pas trop toucher les fichiers PHP de votre thème, je vous ai préparé un plugin qui s’en chargera, à activer simplement dans le panel d’administration de votre blog WordPress. Car le jour où vous décidez de repasser à la configuration initiale, il vous suffira de le désactiver juste en un clic de souris. Cette extension va vous faire bénéficier d’une troisième astuce, un appel à l’action pour commenter.

Dire au lecteur de réagir en commentant l’article :

Si le subconscient du lecteur n’a pas répondu aux premières sollicitations, autant mettre les pieds dans le plat et lui demander carrément de réagir au contenu de l’article qu’il vient de lire. Au-dessous du texte, on prépare un espace rempli d’une teinte légèrement différente du fond de la page. Dans ce vide, on a disposé un calque avec un texte de la même couleur, qu’il va sans doute avoir la curiosité de découvrir en glissant avec son pointeur de souris. Le texte l’invitant à commenter apparaît alors par contraste, et une animation javascript va l’envoyer directement au formulaire pour déposer un commentaire :

function a1_comment_cta( $content ) {
if ( is_single() ) {
$cta = $content . '<div style="background: #F2F2F2; margin: 10px 0; padding: 15px; -moz-border-radius: 13px; -webkit-border-radius: 13px; border-radius: 13px; cursor:pointer" onmouseover="javascript:this.style.background =\'#888\'" onmouseout="javascript:this.style.background =\'#F2F2F2\'" onclick="javascript:location.href=\'#cancel-comment-reply\'"><p style="color: #F2F2F2">Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à publier un commentaire pour partager votre réaction ou un complément d’information avec les autres lecteurs. Notez que les commentaires sont en <em>dofollow</em> sur <a style="color: #F2F2F2" href="' . get_bloginfo( 'wpurl' ) . '/">' . get_bloginfo( 'name' ) . '</a>, pour vous aider dans le référencement de votre site Web en postant <a style="color: #F2F2F2" title="avoir un commentaire" href="http://www.avoirun.com/">plus de commentaires sur les <em>blogs</em></a> !</p></div>';
} else {
$cta = $content;
}
return apply_filters( 'a1_comment_cta', $cta );
}
add_filter( 'the_content', 'a1_comment_cta' );

Si après tous ces efforts, les visiteurs ne commentent pas plus vos articles sur le blog, il faudra peut-être vous poser des questions sur leur qualité. Il a cependant été démontré que les internautes ne réagissent pas de manière identique, et aussi promptement que dans la vie courante. Il faut leur tenir la main, et leur montrer le chemin qu’il doivent emprunter pour bien nous suivre sur Internet !

8 commentaires sur : La technique pour générer encore plus de commentaires


  1. edwina dit :

    Merci pour ce tuto. Je n’avais pas pensé à ce problème et il est vrai que pour les lecteurs, il est beaucoup plus tentant de laisser un commentaire « accessible ». Ton explication est très claire. Pour moi qui suis encore novice du moins en ce qui concerne wordpress, tu m’es d’un grand secours ! Je te tiendrais au courant quand j’aurai finalisé mon projet .
    Cordialement
    Edwige

    1. Philippe Gras dit :

      Merci à toi, Edwina. C’est moins un problème pour le lecteur que pour l’administrateur du site. Je n’ai en revanche pas été satisfait par cet article, tant sur le fond, que sur la forme, aussi l’ai-je remanié.

  2. Bruno de Communication Web dit :

    Bonjour,

    Tout cela est bien intéressant, mais dans quels fichiers faut-il placer ces bouts de code.
    La dernière astuce incite-t-elle réellement à commenter? Je n’en suis personnellement pas convaincu.

    1. Philippe Gras dit :

      Les fonctions additionnelles sont toujours à placer dans le fichier de fonctions, qui se trouve dans chaque thème WordPress.
      Je n’ai pas assez de recul pour être affirmatif sur l’efficacité de la dernière astuce. Je pense de toute façon que les réactions dépendent plutôt d’une série statistique fondée sur l’audience et l’implication des sujets.

  3. quelordi.com dit :

    « si vous avez aimé »… c’est vrai qu’on ne pense pas toujours à demander aux internautes de donner leur avis.
    C’est p-e là qu’est la clef du succès après tout…

  4. Notre site Web dit :

    Hé …Je ne sais si vous avez apporté des changements, mais vos pages ne s’affichent pas correctement chez moi.

    1. Philippe Gras dit :

      Merci pour le rapport d’erreur, je vais m’en inquiéter.