Les lecteurs n’ont pas des yeux de chat

design-blog

Si vous trouvez que les visiteurs de votre blog ne passent pas souvent par la case commentaire, c’est peut-être parce que le design du site ne pousse pas à l’interaction. Voici 3 erreurs à éviter lorsqu’on aimerait voir plus de commentaires au-dessous de ses articles.

Les demandes de commentaires me permettent de découvrir de nombreux sites Web, et certains blogs n’incitent vraiment pas à laisser un message à la suite de la lecture des articles. Non pas que les contenus soient nuls, ou inintéressants, bien au contraire ! C’est quelquefois dans l’ergonomie que se trouve le problème, et si vous manquez de commentaires sur votre site, essayez de répondre à ces trois questions en jetant un œil attentif à l’un de vos articles.

Le corps de la police est-il assez gros ?

On peut lui reprocher beaucoup de choses, par exemple des bavures, mais depuis que les polices de caractères se sont transportées sur Internet, elles sont plus écologiques et sans plomb, et elles ne bavent plus sur la page en laissant de l’encre sur les doigts. Ce n’est pas une raison pour ignorer tout le profit qu’on peut tirer d’un corps avenant, puissant et cependant élancé. Bien que tous les navigateurs permettent à l’utilisateur de changer la taille des caractères affichés à l’écran, cette fonction est rarement utilisée, et les internautes sont généralement enclins à laisser par défaut la configuration de leur client. C’est donc à l’administrateur d’un site de veiller à ce que la lecture ne pose pas de difficulté aux visiteurs, et ne devienne pas pénible :

constantin-blog

Il n’est pas conseillé d’utiliser un corps inférieur à 12 pixels pour le texte, et c’est sûrement du sadisme de vouloir le réduire dans le champ destiné à recevoir la prose du visiteur, comme sur le blog de Constantin, où la zone va recueillir un texte en gris pâle, avec une taille réduite par rapport à tout le reste du texte :

.add_comment input, .add_comment textarea {
margin-bottom:10px;
background:#fbfbfb;
border:1px solid #ebebeb;
-webkit-border-radius: 2px;
-moz-border-radius: 2px;
border-radius: 2px;
color:#8c8c8c;
-webkit-box-shadow: inset 1px 1px 2px 0px #e9e9e9;
-moz-box-shadow: inset 1px 1px 2px 0px #e9e9e9;
box-shadow: inset 1px 1px 2px 0px #e9e9e9;
}
.add_comment input {
height:30px;
width:55%;
padding:0 5px;
}
.add_comment textarea{
margin-bottom:10px;
padding:10px;
width:96%;
height:130px;
font-family:arial;
}

Veillez donc à présenter un formulaire qui permette au lecteur d’écrire un commentaire sans difficulté, même si cela doit changer un peu la mise en page du blog, et c’est vraiment un tout petit peu, puisque le formulaire ne présente du texte que lorsqu’on en saisit dans le champ dédié. C’est donc peu de choses dans l’aspect général de la page, mais beaucoup pour offrir au visiteur les moyens de son interaction.

Peut-on facilement s’orienter sur l’écran ?

Comme le coût du papier a longtemps déteint sur nos habitudes de presse, on a gardé une certaine attirance pour les petits caractères qui font sérieux et cultivé, la mise en page n’a pas non plus subi de grande transformation, du support en papier à l’écran. On revient d’ailleurs de plus en plus à une présentation en colonnes, ce qui n’était pas vraiment possible au début du Web. Le confort de lecture a beaucoup trait à l’habitude, et surtout à celle du lecteur lambda. Mais les nombreuses opportunités de style que le CSS met à disposition des graphistes les autorisent parfois à prendre beaucoup de libertés. Ce n’est ni bon, ni efficace. Même si avec l’ère du mobile, les problèmes d’espace reviennent en force, il convient de rester pratique, ou de laisser filer le lecteur vers d’autres sites plus accueillants.

melting-mots

À ce titre, Melting Mots présente une page en entonnoir comme on doit la concevoir, mais pas dans le sens où il faudrait ! La navigation est possible seulement en profondeur, dans un espace qui tient 40% de la page, tout au plus… La lecture n’est pas facilitée, encore moins l’interaction puisqu’on doit dérouler le cadre dans lequel se situent le texte, et les commentaires ! Dans le cas d’un site à la finalité pratique et qui devra vivre avec d’autres enrichissements, le but ne sera pas atteint facilement… D’autant plus que le site propose de nombreuses fonctions avec beaucoup de détails qu’il ne met pas en valeur dans cette configuration. Pourtant, tout le reste est bien prévu pour interagir.

La page est-elle correctement construite ?

Si vous souhaitez avoir plus de commentaires sur votre blog, le design ne doit pas prendre la barre sur votre objectif. L’aspect graphique du blog est important, mais il doit correspondre à votre objectif, et répondre au projet envisagé. Il vaut mieux concevoir la mise en page à la fin de la définition du projet que l’inverse, mais c’est souvent difficile avec un CMS. Mais il existe alors une multitude de thèmes possibles, disposant généralement de plusieurs options d’affichage qu’il convient de tester l’une après l’autre et ne pas hésiter à chercher à réaliser soi-même certaines modification. Dans la mesure où chaque projet Web est différent, il est naturel que certains se satisfassent de modèles préétablis, mais la plupart demandent à prévoir un ou plusieurs changements dans la mise en page. L’important est de garder toujours à l’esprit la raison d’être de son site Web, la mise en page a pour fonction de faciliter cet objectif. Qui est toujours d’améliorer l’expérience utilisateur !

Les internautes n’ont pas tous des yeux de chat, et la lecture sur l’écran se traduit par une plus grande fatigue. Pensez à leur éventuelle souffrance en leur accordant suffisamment de place pour s’exprimer sur votre blog !

3 commentaires sur : Les lecteurs n’ont pas des yeux de chat


  1. 1ternet dit :

    Certes l’apparence d’un site a une importance. Mais il me semble avoir lu une étude il y a quelques années qui démontrait qu’elle n’impactait presque pas l’internaute dans sa décision d’achat. Et je veux bien le croire : regardez CDiscount par exemple.
    Le plus important est d’abord de faire venir les internautes sur le site.

  2. choisir une assurance chat dit :

    c’est vrai que des fois il faut trouver le champ de commentaire, perdu au milieu d’un flot d’autres informations, ou dans une couleur presqu’invisible

    Laura

  3. laurence jil. dit :

    Je ne partage pas ton avis 1ternet.
    Au contraire je pense que l’aspect visuel influence grandement le consommateur, l’internaute. Et Cdiscount possède bel et bien une charte graphique. L’homme associe la beauté à la qualité, elle l’attire. Ca se voit avec tout. Une affiche de film très moche fera moins d’entrée au cinéma. Une belle voiture attire plus qu’un véhicule aux courbe basiques. On plus envie d’acheter dans un jolis magasins bien décoré, qu’une magasin sombre et classique.