5 astuces pour bien vendre sur Amazon

john-fante

Votre livre a été publié chez Amazon ? C’est très bien, mais il vous reste tout à faire pour arriver à en vendre, et cela passe par la promotion sur le Web de votre ouvrage désormais disponible sur la plus grosse librairie du monde. Voici 5 choses à faire pour paraître dans les meilleures ventes, et que les auteurs de best-sellers eux-mêmes font, et plutôt bien ! À vous de voir…

Car Amazon publie maintenant des centaines de titres par an, en plus des ouvrages des autres éditeurs, qui figurent sur son catalogue. Comment se démarquer parmi les milliers de livres disponibles ? 646 romans ont ainsi paru entre août et octobre 2012, avant la remise du prix Goncourt, et il ne s’agit que des romans, publiés à compte d’éditeur, de surcroît ! Quelle est votre place dans la course aux meilleures ventes, alors que votre ouvrage ne bénéficie pas de la force de frappe du service de presse d’un éditeur de renom, et que vous êtes votre propre agent littéraire ? Rassurez-vous, tout n’est pas perdu, vous pouvez toujours rivaliser avec des best-sellers, mais il faut aller de l’avant, aller au-devant des lecteurs, et appliquer cinq trucs dont même les auteurs les plus vendus au monde ne se passent pas.

Ces cinq astuces pour bien vendre ses livres publiés sur Amazon, je les ai d’ailleurs apprises en chroniquant des ouvrages et en effectuant un travail de recherche au sujet de livres, que des éditeurs tardaient ou oubliaient de m’envoyer. J’ai donc vite compris que les auteurs de best-sellers n’étaient pas à la merci de leur maison d’édition et qu’ils effectuent une bonne part de la promotion de leurs ouvrages eux-mêmes, sur Internet et IRL, et que d’ailleurs leur réputation venait bien souvent de la somme d’efforts qu’ils ont déployée, sans attendre l’attachée de presse de la maison d’édition. Je vais donc dresser une liste des 5 choses les plus importantes à faire, après avoir publié son œuvre sur le site Internet de la librairie en ligne Amazon, pour ne pas rester en plan et sans lecteur, d’après leurs enseignements.

1). Obtenir des commentaires sur son livre :

La première chose à faire, c’est d’arriver à rendre la page Amazon où son livre est présenté la plus attrayante possible, pour d’éventuels lecteurs. La maquette de la page, pas question d’y toucher ! C’est l’affaire d’Amazon, et de toute façon, elle a été faite et testée pour vendre, on peut être certain de bénéficier de cet élément de design pour faire acheter les lecteurs, sauf qu’il est identique de ce point de vue pour tous les livres du catalogue. Là où il est possible en revanche, de se différencier, c’est dans le soin et dans l’accroche des autres arguments de la page de vente du site, qu’il s’agisse des descriptions du produit et de l’auteur qu’il est profitable de renseigner avec le plus soin, en cherchant à aller à l’essentiel et d’être percutant. Une attention particulière, mais régulière, devra aussi être apportée à veiller au pavé qui se situe en bas et à gauche de la page, et d’inciter les lecteurs à y déposer une critique de votre livre. Il est avantageux d’arriver à avoir des commentaires de lecteurs sur votre page de vente, et bien que l’encart soit très mal placé, il s’agit d’une zone recherchée par les habitués du site.

2). Créer des liens sur les réseaux sociaux :

Le Web 2.0 s’est développé, mais il a subi une seconde mutation avec les réseaux sociaux. Sans être fana, c’est bien d’y être, et surtout parce que le lecteur que vous chassez y est déjà. Mais Alain Lefebvre, un auteur de SF publié chez Amazon et informaticien de profession, a vraiment trouvé les mots justes à propos de Facebook, pour en parler :

Vous allez dire aussi « ben si c’est si nul FB, pourquoi l’utilises-tu encore ? »… Question légitime et je n’ai aucune honte à répondre que je ne veux pas — encore — me priver d’un moyen important dans le cadre de la promotion de mes ouvrages. Mais bon, j’avoue que je suis proche de quitter FB à mon tour pour me concentrer sur Twitter.

L’essentiel avec les réseaux sociaux, c’est d’éviter de perdre son temps et d’y passer sa journée, parce que c’est un média chronophage, mais le plus sûr moyen aujourd’hui de relayer une information et de prendre contact.

3). Ouvrir un blog :

Un blog est un excellent moyen de promotion pour ses écrits. Il permet de participer à la création d’une identité numérique et constitue un bon point de rendez-vous pour les lecteurs fidèles, mais assure également un espace d’accueil pour capter les recherches d’internautes sur ses sujets favoris. Il y a aussi moyen de vendre ses propres livres sur son blog, et Amazon met à disposition du blogueur un certain nombre d’applications, pour afficher des vignettes avec l’image de couverture de chacun de ses ouvrages, avec un lien vers la page de vente du livre sur le site Web d’Amazon. Un blog, c’est aussi un espace de publication pour diffuser des nouvelles et donner envie aux gens de vous rencontrer.

4). Contacter la presse :

Parmi les rencontres à espérer, celles qui se concrétisent avec des gens de la presse et des médias sont évidemment les plus fructueuses en termes de vente. Mais les journalistes ne se laissent pas séduire facilement, et il faut beaucoup de persévérance dans ses tentatives pour nouer des relations qui ne s’avèreront profitables qu’au bout d’un long effort. Qu’à cela ne tienne si l’écriture est votre dada, c’est le moment de se remettre à l’ouvrage. De choisir quelques extraits significatifs, à la façon d’un teasing, peut être un bon moyen de les tenir en haleine et de leur donner envie de découvrir ce livre que vous leur jetez en pâture, mais n’oubliez pas que ce dont ils sont friands, c’est d’évènements. À vous d’en créer. Ça tombe bien, vous avez de l’imagination à revendre !

5). Proposer une lecture publique :

Dans votre commune, il existe certainement une bibliothèque, des bistros, et un certain nombre de lieux publics dont les gérants seraient sans doute prêts à vous ouvrir gratuitement les portes pourvu que vous apportiez une animation qui leur manque souvent. Lectures publiques et conférences, au sujet du thème de votre livre ou de vos travaux d’écriture, sont l’occasion de vous faire connaître des notables de votre ville, et du grand public, que vous allez voir ravi de côtoyer, de fréquenter une personne comme vous ! Ils seront fiers de savoir et de connaître quelqu’un d’assez proche, dont la contribution à la littérature ou à la connaissance universelle, même fugace ou minime, les comblera de satisfaction, et de gratitude à votre égard. Les habitants de votre quartier, de votre commune, de votre région seront bien sûr vos premiers et vos plus fervents lecteurs. C’est très important, car on n’imagine pas l’impact du bouche à oreille sur Internet…

Requêtes effectuées : astuce vendre amazon, bien vendre sur amazon, techniques pour vendre sur amazon, vendre sur amazon

5 commentaires sur : 5 astuces pour bien vendre sur Amazon


  1. MyKindex dit :

    Merci Philippe pour cet article très complet.

    C’est vrai sur Amazon, les commentaires sont très importants. Ils peuvent faire ou défaire une œuvre d’ailleurs.

    Les 5 astuces évoqués sont effectivement des points très importants à ne surtout pas négliger.

    Avoir un blog, c’est devenu primordial, tout comme savoir utiliser les réseaux sociaux (il ne suffit pas d’y être) etc…

    N’hesitez pas à venir voir mon nouvel outil de promotion idéal pour le auteurs autoédités, ce concept permet de propulser les livres numériques dans le Top Amazon Kindle afin que chaque œuvre est une chance de devenir un Best Seller.

    Je rajouterais : 6eme astuce : Utiliser MyKindex

    À tester sans modération ! ;-)

    Bon week end,

    Pascal

  2. être un hacker dit :

    tres bon article, j’espère qu’on va bientot voir des astuces sur comment bien vendre en tant qu’affilate sur Amazon

    1. Philippe Gras dit :

      Merci pour ce commentaire en forme de demande, qui me touche beaucoup. Je me demande d’une part si c’est bien le sujet du blog, et je n’ai d’autre part pas encore réussi à vendre assez de livres sur Amazon pour établir des procédures efficaces. Donc, je retiens l’idée pour le moment où j’aurai trouvé des informations pertinentes !

  3. selleracademy dit :

    Bonjour, savez-vous qu’il existe une méthode pour vendre des produits physiques aussi simplement que des produits digitaux (PDF, eBook, logiciel…) sur Amazon ?
    Je suis vendeur Pro sur Amazon et j’y vends chaque jour des dizaines de produits physiques, tels que des appareils de fitness et accessoires smartphones… des articles directement liés à mes passions ! Je partage mon expérience avec ceux qui sont intéressés à vendre des produits sur internet et propose ma méthode « Net Seller – vendre sur Amazon » sur mon blog.

  4. Petites annonces Belgique dit :

    Bonjour à tous, c’est vrai qu’Amazon est un bon endroit pour vendre des trucs en ligne.
    Mais n’oublions pas qu’il existe aussi des plates formes d’annonces gratuites pouvant poster des milliers d’annonces et qui gagnent beaucoup d’internautes tous les jours. Ou, je me trompe ?